Avec la recrudescence du virus Covid-19 et du nombre de malades, le gouvernement français a avancé l’heure du couvre-feu. Depuis le 16 janvier 2021, tous les habitants de l’Hexagone doivent être chez eux dès 18 heures, sous peine d’amende. Cependant, la modification de l’horaire aura des impacts sur chaque foyer. En effet, en rentrant plus tôt à la maison, les Français risquent d’accroître grandement leur consommation électrique. Comment éviter les dépenses énergétiques superflues ?

Les conséquences du couvre-feu

La modification de l’heure du couvre-feu aura de nombreux impacts. Précédemment, les Français avaient jusqu’à 20 heures pour se déplacer et vaquer à leurs activités. Ce délai de grâce ayant été raccourci de 2 heures, le public et les établissements devront revoir leurs occupations. Toute infraction sera sanctionnée par une amende qui s’alourdira en cas de répétition avérée.

L’avance de l’horaire du couvre-feu poussera donc chaque personne à rester sagement chez elle. Toutefois, être cloîtré chez soi de 18 h à 6 h est relativement contraignant. Il faudra s’inventer de nouvelles activités pour passer le temps. Et en pleine période hivernale, être bien au chaud est important. Vous augmenterez donc le chauffage pour être plus à l’aise. Vous vous mettrez également à la cuisine, au ménage ou vous jouerez à des jeux vidéo.

Toutes ces activités lors du couvre-feu auront une conséquence : vous accroîtrez vos dépenses énergétiques. Votre facture électrique sera donc plus conséquente en période de crise. Pour éviter cela, trouvez des solutions pour dépenser moins d’énergie sans rogner votre confort.

Des aménagements à réaliser

Pour éviter les dépenses énergétiques exorbitantes durant le couvre-feu, pensez à revoir votre équipement électrique. Pour chauffer votre intérieur, préférez des appareils à système basse température. Faites installer une chaudière à condensation ou une pompe à chaleur chez vous. Ces solutions vous permettront de réaliser un gain d’énergie de 25 %.

Pendant le couvre-feu, vous aurez sûrement envie d’essayer des recettes de cuisine. Pourtant, les appareils de cuisson sont assez énergivores. Pour ne pas alourdir votre facture énergétique, recourez aux plaques à induction. Ces dernières nécessitent 30 à 40 % d’électricité en moins que les autres électroménagers. Vous pouvez aussi penser au gaz, une solution ne requérant pas la moindre énergie électrique !

Certains électroménagers comme le sèche-linge exigent une grande quantité d’énergie. Si vous les utilisez constamment durant le couvre-feu, vous accroîtrez votre facture. Essayez plutôt de remplacer vos appareils actuels. Des modèles plus économiques et moins énergivores sont disponibles sur le marché. Sélectionnez ceux qui sont écologiques et qui ne coûtent pas cher.

Les bons gestes à adopter

Outre le remplacement de vos électroménagers, certaines habitudes doivent être appliquées durant le couvre-feu. En effet, de petits oublis ont de graves impacts sur votre facture énergétique. Ainsi, repérez tous vos appareils en veille. Même s’ils sont éteints, télévision, ordinateurs ou micro-ondes consomment encore de l’électricité. En coupant leur alimentation, vous ferez des économies certaines.

Être à la maison plus tôt vous permettra de faire votre lessive. Cette activité vous coûtera cher en électricité. En effet, en lançant votre machine en prélavage, puis en lavage avec une température définie, vous utiliserez une grande quantité d’énergie. À la place, faites votre lessive à froid ou à basse température. Pour faire sécher votre linge, préférez la chaleur du soleil si possible ou mettez-le dans une pièce intérieure bien aérée.

Certains changements à réaliser durant le couvre-feu vous aideront à réduire vos dépenses énergétiques. Pensez à repeindre vos murs et vos plafonds dans des couleurs claires pour gagner plus de luminosité. Changez également vos ampoules pour des modèles économisant de l’énergie.

Bilan énergétique