Avec l’utilisation de panneaux de plus en plus performants, le solaire permet aux ménages d’accéder à une source d’énergie renouvelable, assurément moins polluante. Ces plaques sont à installer sur le toit pour capter les rayons du soleil et les consommateurs ont le choix entre plusieurs types. Photovoltaïques ou aérovoltaïques, les différences entre les panneaux concernent essentiellement leurs caractéristiques et leurs fonctionnalités.

La technologie

Une des différences entre les panneaux photovoltaïques et aérovoltaïques réside dans la technologie utilisée. Le panneau photovoltaïque, à base de silicium, est équipé de cellules qui captent la lumière du soleil. C’est le sable, un matériau semi-conducteur, qui permet de produire de l’électricité à partir des photons de lumière.

Particulièrement écologiques, les panneaux photovoltaïques n’émettent aucun gaz à effet de serre et sont recyclables. Ainsi, vous pourrez réduire considérablement l’empreinte carbone de votre foyer.

Pour une installation plus moderne, vous pouvez opter pour les panneaux aérovoltaïques. Mélange entre les panneaux photovoltaïques et thermiques, ils permettent d’obtenir de l’électricité à partir des rayons du soleil. Mais ce n’est pas tout. Ils offrent également la possibilité de récolter la chaleur diffusée par la face intérieure. Ce dernier point étant une des différences entre les deux types de panneaux.

Les fonctionnalités

Les différences entre les panneaux photovoltaïques et aérovoltaïques portent essentiellement sur les fonctionnalités et les performances qu’ils offrent aux consommateurs.

Les panneaux photovoltaïques produisent de l’électricité. La puissance obtenue dépend de l’exposition durant la journée, mais également de la surface des cellules. L’électricité peut être utilisée immédiatement ou stockée à l’aide d’une ou plusieurs batteries. Pour les foyers qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment, il est possible de revendre le surplus. Cela représente un avantage financier non négligeable sur une vingtaine d’années.

Quant au panneau aérovoltaïque, il est polyvalent et offre une meilleure rentabilité. En effet, il est doté de plusieurs fonctionnalités, ce qui constitue une des différences entre ces panneaux.

Ainsi, le panneau aérovoltaïque permet à la fois d’avoir de l’électricité. De plus, il propose les fonctions chauffage et ventilation dans l’ensemble de l’habitation. En effet, l’air chaud produit par les panneaux est récupéré, puis rediffusé à l’intérieur du logement par le système de chauffage et d’aération. Le consommateur peut donc profiter de plusieurs fonctionnalités en même temps. Et c’est une des principales différences entre ces panneaux.

Par ailleurs, concernant la production d’électricité, le panneau aérovoltaïque peut transformer jusqu’à 80 % de l’énergie solaire. Une performance d’autant plus appréciable, car les ménages économisent ainsi sur leurs dépenses en énergie sur le long terme. Vous pourrez par exemple réduire de près de la moitié votre consommation en chauffage.

Le budget d’installation

Une des différences entre les panneaux photovoltaïques et aérovoltaïques porte sur les coûts de l’installation. Pour les premiers, le prix dépend surtout de la capacité de production voulue. En général, ils sont moins coûteux que les panneaux aérovoltaïques.

À ce titre, selon les fabricants, il faut compter un peu moins de 10 000 euros pour une installation de 3 kWc. Cependant, la facture augmente en fonction de la performance désirée et de la surface des plaques.

Pour installer les panneaux aérovoltaïques, vous devez compter à peu près le double pour une puissance identique. Cependant, l’État a mis en place des dispositifs en faveur de ceux qui souhaitent investir dans l’énergie renouvelable. À titre d’exemple, vous pourrez bénéficier d’un Crédit d’impôt.

Les différences entre les panneaux au niveau des coûts sont importantes. Mais, il ne faut pas perdre de vue les économies réalisées sur le long terme. En particulier sur la revente de l’électricité produite en surplus.

Par exemple, pour une installation de 6 kWc, les panneaux aérovoltaïques vous disposerez d’un revenu annuel de peu plus de 2 000 euros. Avec les versions photovoltaïques, en revanche, vous gagnerez annuellement environ 1 800 euros.

Bilan énergétique