Selon une étude de l’INSEE sur l’évolution des dépenses énergétiques en France, les français consommeraient en moyenne 960 euros d’électricité par an. Une dépense grandissante pour une énergie polluante. Il existe toutefois des alternatives : photovoltaïque, pompe à chaleur, etc…

 

Une dépense grandissante

 

 

L’étude de l’INSEE révèle d’étonnants coûts d’électricité : depuis 1960, la part d’électricité dans le budget des français a augmenté de 9%. Entre les années 1960 et 1973, l’augmentation a atteint les 11%. La cause : l’amélioration des conditions de vie à l’issue des « 30 glorieuses », suscitant des besoins supérieurs en énergies.

Dans les années 80, l’apparition d’appareils électroniques comme le téléphone, les fours, les frigidaires ou les ordinateurs a fait bondir notre besoin en électricité, représentant aujourd’hui la moitié de nos consommations.

De plus, ces dernières années, les consommations en électricité augmentent généralement en hiver, période où les températures sont basses et où nous utilisons davantage nos systèmes de chauffage.

En somme, l’électricité est toujours l’énergie qui pèse le plus dans les dépenses énergétiques des Français et elle ne cesse d’augmenter : en 2016, elle prenait 57% des parts de dépenses en énergie dont le quart concerne les besoins en chauffage.

 

Une méthode polluante

 

L’électricité produite par combustion (fioul, gaz, charbon) produit des microparticules atmosphériques qui polluent l’air que nous respirons.

De plus, comme nous en avons parlé dans un article sur le chauffage, le chauffage traditionnel a aussi de très mauvaises conséquences sur l’environnement. Par exemple, le chauffage au fioul est le plus polluant et le chauffage à gaz dégage souvent du propane très chargé en CO2. Le chauffage électrique pollue inévitablement puisque l’électricité est polluante, comme nous l’avons souligné.

 

Des alternatives économiques et écologiques

 

 

Réduire les dépenses énergétiques s’impose désormais, et pour cela, de plus en plus de français se tournent… Vers les énergies renouvelables. En effet, pompes à chaleur et panneaux photovoltaïques font le bonheur des ménages français. Analysons ces deux systèmes, l’un de production de chaleur et l’autre de production d’électricité.

La pompe à chaleur utilise l’air pour produire de l’énergie en la transformant en chaleur. Toutefois, il y a quand même besoin d’un apport en électricité pour faire fonctionner le compresseur mais il est bien moindre comparé aux économies réalisées. En effet, cela permet de diviser par 3 sa facture de chauffage et ce n’est pas négligeable.

Sinon, les panneaux photovoltaïques permettent de capter l’énergie solaire (absolument gratuite) pour la convertir en électricité. Cette énergie produite peut être utilisée sous forme d’autoconsommation et il est possible de revendre à EDF le surplus d’énergie produit.

Ces alternatives, en plus d’être économiques, sont respectueuses de l’environnement.

Rappel : vous pouvez bénéficier de crédits d’impôts de la part de l’État pour ce type d’installations.  

 

N’hésitez pas à remplir le formulaire d’expertise pour effectuer un bilan énergétique !

 

Bilan énergétique