Alors que le mouvement sportif français est fortement fragilisé par les impacts de la crise sanitaire, certains annonceurs n’hésitent pas à manifester de belles preuves de soutien en investissant notamment dans le sponsoring. C’est le cas par exemple de Sibel Energie qui, au mois de décembre dernier, a fait son entrée dans le sport professionnel hexagonal en dévoilant des partenariats avec le RC Lens et l’Union Bordeaux Bègles. Nouvellement nommée Responsable Communication, Shany Aiache revient pour Ecofoot.fr sur les motivations qui ont poussé le groupe Sibel Energie à miser sur le sponsoring sportif. Entretien.

Au mois de décembre dernier, Sibel Energie a annoncé la conclusion de ses deux premiers partenariats de sponsoring dans le sport professionnel français, en s’engageant aux côtés du RC Lens et de l’Union Bordeaux Bègles. Pourquoi Sibel Energie a décidé de miser sur le sponsoring dans sa stratégie de communication ?

Le sport est une activité qui représente l’unité. Les sportifs professionnels sont aujourd’hui devenus des modèles, notamment auprès des jeunes générations. Le sport revêt également un côté rassurant. Ces investissements dans le sport vont permettre de renforcer la notoriété du groupe Sibel Energie tout en gagnant en crédibilité et en confiance auprès du grand public.

Comment avez-vous choisi de parrainer le RC Lens et l’Union Bordeaux Bègles ?

Le football s’est imposé comme un choix naturel pour Sibel Energie. C’est le sport le plus suivi dans l’Hexagone. La Ligue 1 réunit des millions de téléspectateurs lors de chaque saison. Et la hausse de notoriété constitue un objectif important pour Sibel Energie. Concernant le rugby, la discipline renvoie une image de robustesse et incarne des valeurs rassurantes et familiales, qui sont en adéquation avec Sibel Energie.

Sibel Energie – RC Lens – Sibel Energie a conclu au mois de décembre dernier un partenariat avec le RC Lens jusqu’à l’issue de la saison 2020-21

Enfin, le RC Lens et l’Union Bordeaux Bègles sont des clubs aux valeurs fortes et solidement ancrés dans leur territoire. Ils sont situés dans des régions qui sont importantes pour Sibel Energie d’un point de vue commercial. Historiquement, le groupe Sibel Energie est très bien implanté dans la région bordelaise. Et le Nord de la France représente un fort potentiel de développement.

Etant donné les activités de Sibel Energie, avez-vous prêté une attention particulière à la politique environnementale des clubs sponsorisés ?

Oui, tout à fait ! La question environnementale est une thématique prise très au sérieux par le RC Lens. En plus de la protection de l’environnement, le club mène de multiples actions RSE tout au long de la saison, notamment en matière d’insertion sociale. Et Sibel Energie cherche également à s’investir sur de telles thématiques. Nous avons entrepris de multiples initiatives en ce sens ces derniers mois. Par exemple, nous collaborons régulièrement avec des associations pour distribuer des colis et des kits de survie aux sans-abris dans Paris. Notre engagement ne s’arrête pas à l’écologie. Et c’est important pour Sibel Energie de nouer des partenariats avec des clubs qui adoptent la même philosophie.

« L’engagement de Sibel Energie ne s’arrête pas à l’écologie »

L’Union Bordeaux Bègles est également un club très investi en matière de politique RSE. Le club vient de lancer son propre fonds de dotation, Cœur de Rugby. A travers sa politique sociétale, l’UBB mène de nombreuses actions d’éducation, de citoyenneté, de solidarité. Le club a également conçu une politique éco-responsable aboutie : il a digitalisé tous ses supports de communication, les boissons sont servies au stade dans des verres en plastique recyclé, la billetterie du club est dématérialisée… Enfin, l’UBB a entamé des démarches pour signer prochainement la Charte des 15 engagements éco-responsables mise en place par le Ministère des Sports et WWF France.

📈 SIBEL ENERGIE, UNE ENTREPRISE EN FORTE CROISSANCE

Spécialisée dans la transition énergétique, Sibel Energie a pour principal objectif d’aider les particuliers à faire des économies d’énergie en leur proposant des solutions innovantes en termes de production de chauffage, d’électricité ou d’eau chaude sanitaire en énergie renouvelable. En 2019, la société a réalisé un chiffre d’affaires de 34,5 M€, en hausse de… 96% par rapport à 2018 !

La période est actuellement très difficile sur le plan économique pour l’ensemble du mouvement sportif français. En choisissant de faire son entrée dans le sponsoring en cette période délicate, le groupe Sibel Energie cherche-t-il à afficher sa solidarité envers le secteur sportif ?

Bien entendu. Ces partenariats représentent un acte fort d’engagement de Sibel Energie. Et cela ne se limite pas exclusivement au sport professionnel. Par exemple, nous avons décidé en cette saison 2020-21 de sponsoriser l’équipe de Charenton-le-Pont, commune où se situent nos locaux administratifs. C’est notre façon à nous de soutenir le tissu associatif sportif local. Nous souhaitons absolument apporter notre pierre à l’édifice pour que les activités sportives perdurent au-delà de cette crise sanitaire qui fragilise l’ensemble du secteur sportif.

Au-delà de la visibilité offerte par les deux partenariats conclus avec le RC Lens et l’Union Bordeaux Bègles, comptez-vous mettre en place des opérations/activations vous permettant par exemple de collecter des leads auprès des communautés des deux clubs sponsorisés ?

Les deux partenariats sont très récents. Nous apparaissons sur les supports de communication des deux clubs depuis seulement quelques semaines. La feuille de route en termes d’activation n’est pas encore entièrement finalisée.

En revanche, des premières publications concernant nos partenariats ont été postées sur les réseaux sociaux de nos clubs parrainés. Et cela nous a déjà permis de recruter de nouveaux abonnés, notamment sur notre compte Instagram. On veut surfer sur ces premières retombées positives pour pousser de nouvelles campagnes. Nous souhaitons par exemple mettre en place des jeux-concours pour faire gagner des maillots officiels des deux clubs sur nos comptes. Des opérations qui permettront de renforcer les liens entre les communautés des deux clubs sponsorisés et Sibel Energie.

Comment comptez-vous évaluer ces deux accords de sponsoring ? Quels seront les indicateurs clés étudiés ?

Notre principal objectif est de renforcer la notoriété de Sibel Energie. Nous allons construire nos indicateurs autour de cet objectif. Mais, pour l’heure, aucun objectif chiffré n’a été fixé. Nous comptons également sur l’expertise de Sportfive en la matière pour pouvoir monitorer au mieux les retombées de nos partenariats.

« Nous observons attentivement l’univers des arts martiaux et des sports de combat »

Le groupe Sibel Energie envisage-t-il de réaliser d’autres investissements dans le sponsoring lors des mois à venir ?

Nous observons attentivement l’univers des arts martiaux et des sports de combat. C’est-à-dire des disciplines telles que le judo, la boxe voire le MMA. On pourrait prochainement soutenir un combattant de MMA par exemple. C’est un projet qui est en réflexion. Je suis actuellement en discussion avec l’agent d’un combattant de MMA français. Cela nous permettrait de miser sur un sport individuel tout en renforçant les valeurs de confiance et de protection que nous cherchons à renvoyer à travers la marque Sibel Energie. La transition énergétique a pour premier objectif de protéger notre planète. L’analogie est intéressante.