Le diagnostic de performance énergétique est désormais obligatoire dans les analyses de vente et de location. Il donne des informations sur la consommation énergétique annuelle d’un logement. Comment comprendre votre DPE ? Si vous ne pouvez pas l’établir vous-même, à qui pouvez-vous faire appel pour le réaliser ? Si votre note de DPE est mauvaise, quelles sont les solutions possibles pour l’améliorer ?

Qu’est-ce que le DPE ?

Le diagnostic de performance énergétique est un élément important qui sert à informer un résident sur la performance d’un logement. Il l’éclaire notamment sur le rendement de vos équipements (chauffage, ventilation, eau chaude sanitaire, etc.). Il évalue essentiellement la consommation d’énergie d’un logement, que ce soit en électricité ou en gaz à effet de serre. Pour ce faire, des étiquettes environnementales réglementaires sont utilisées afin de classer les consommations.

La réalisation d’un DPE est inscrite au niveau européen. Elle permet de contrôler le taux d’énergie et de gaz à effet de serre consommé. Dans le cadre d’une vente ou d’une location, elle permet au locataire ou à l’acheteur d’évaluer la performance du logement.

Comment établir et interpréter un DPE ?

Des étiquettes réglementaires ont été créées afin de catégoriser les dépenses énergétiques d’un logement. Il existe deux types d’étiquettes :

  • L’étiquette de performance énergétique ;
  • L’étiquette de quantité de gaz à effet de serre émise ou l’étiquette climat.

Il n’est pas nécessaire de faire appel à un professionnel pour l’interprétation de ces indications. En effet, elles sont constituées de mesure sous forme de lettres de A à G. La lettre A correspond à une meilleure performance alors que la lettre G signifie une mauvaise note. Ces mesures sont obtenues à partir de la consommation annuelle d’énergie primaire d’un logement en kilowattheure par mètre carré.

Pour établir un DPE, il est primordial de faire appel à un diagnostiqueur certifié par un organisme accrédité. Il s’agit notamment du Comité français d’accréditation (COFRAC). Compétent, celui-ci est en mesure de fournir un DPE réglementé.

Quels sont les rôles du diagnostic de performance énergétique ?

Pourquoi établir un DPE ? Il vous informe essentiellement sur la consommation en gaz à effet de serre et d’énergie primaire dans votre logement. Néanmoins, en cas de vente ou de location, il permet au futur résident de s’assurer de la qualité des lieux. Notez qu’à partir du 1er juillet 2021, les informations du DPE sont opposables au vendeur ou bailleur :

  • Le DPE a donc pour rôle d’évaluer la valeur de votre patrimoine et d’en informer le locataire ou l’acheteur. Plus votre note s’approche de A, plus votre maison coûtera cher ;
  • Il vous permet également de comprendre vos factures ;
  • En plus des informations, le diagnostic de performance énergétique contient des conseils pour améliorer votre consommation énergétique.

Comment améliorer sa note de DPE ?

Si votre note de DPE se rapproche de G, vous vous demandez probablement comment l’augmenter. Voici quelques recommandations de travaux que vous pouvez effectuer :

  • Améliorez votre système de chauffage : la consommation dépend en très grande partie de votre chauffage ;
  • Réalisez une isolation thermique : vous diminuerez ainsi vos déperditions thermiques. Vous pouvez isoler vos murs, votre toiture ou vos combles ;
  • Pensez à votre production d’eau chaude sanitaire. Il prend également une place importante dans vos dépenses énergétiques et ainsi dans votre facture. Misez par exemple pour un modèle solaire.

Si vous voulez réaliser plus d’économie en énergie, en temps, mais aussi financièrement, optez pour une rénovation globale. Vous bénéficierez ainsi de plus de primes comme le coup de pouce CEE et MaPrimeRénov’.

Bilan énergétique